vendredi 21 mai 2010

Le désert de Gobi !!!

Et bien voilà, on en a rêvé, Venturi l'a fait ! Nous voici donc dans le désert de Gobi, et on confirme : c'est bien un désert...


Aaaaah, l'endroit idéal pour bouder....


Nous continuons notre progression à travers des contrées désormais totalement arides, et la chaleur augmente à vue de sudation.... En fait ce n'est pas le terme exact, vu que l'air est devenu très sec et que la sueur s'évapore instantanément... Très pratique, aucune auréole sous les bras, mais par contre gerçures assurées et peau transformée en parchemin...
Ici plus question de se louper avec les recharges entre deux points, on compte sur notre "Shanghai" pour nous mener à bon port en croisant les doigts, pouces, pieds, cheveux et dents....


Géraldine caressant notre carrosse dans le sens du poil.


Et puis enfin, nous arrivons à Dunhuang, étape majeure sur la route de la soie, oasis perdue au pied d'un désert de dunes, les plus élevées du monde. La plus haute culmine à 1750 mètres au dessus du niveau de la mer.



Gé et Xav en week-end au Pyla.



Dunhuang est célèbre pour ses grottes creusées dans le grès, à flanc de falaise, renfermant d'hallucinantes sculptures et peintures d'inspiration bouddhiste,vestiges tangibles des échanges intenses entre l'Inde et la Chine à l'âge d'Or de la Route de la Soie...
Plus de 45.000 manuscrits ont été découverts sur ce site (désormais classé au Patrimoine Mondial) au début du siècle dernier. Certains sont écrits en Sanscrit, d'autres en Hébreu, en Chinois,en Arabe, tous traitent de sujets aussi divers que l'art, l'astronomie, les mathématiques ou la philosophie. Les chefs-d'oeuvre les plus anciens remontent au 4ème siècle après J.C. (Jésus-Christ, pas Jean-Claude).
Coïncidence incroyable, lors de notre passage, les habitants de la région , en grande majorité bouddhistes, fêtaient l'anniversaire de Bouddha, d'où la grande effervescence sur ce site fabuleux...


Derrière cette structure creusée dans le grès trône un bouddha assis haut de 36 mètres...


Ferveur particulière en ce jour spécial....



Dernière minute : comme je m'embêtais, j'ai décidé d'aller ensabler la pauvre "Shanghaï" sous prétexte de faire de jolies photos avec les dunes au fond...


Honte totale, je creuse devant les villageois du coin hilares...



Mission "désensablage" terminée avec l'aide de nos nouveaux amis, tout çà pour quelques tas de sable en arrière-plan, pffffff....


Demain on reprend la route, direction la prochaine étape majeure de la Route de la Soie : Turfan, que nous atteindrons dans quelques jours, si Bouddha le veut bien...

Xav

5 commentaires:

  1. Coucou les ptits loups !
    Waouh, c magnifique ! Ici aussi fait beau, et c toujours le boulot...
    On pense fort à vous.
    Bizz
    Armelle

    RépondreSupprimer
  2. Oh la, la les amis vous nous gâtez, depuis votre départ! De belles images, des anecdotes avec humour ou poésie selon la plume! L'aventure verte, on la vit avec vous!!! Mais une petite question venant d'une littéraire;-) Cmt faites-vous pour réussir à nous envoyer aussi régulièrement et de lieux chaque fois plus improbables les uns que les autres vos différents mess? Gros gros bisous à tous les 2! Aude

    RépondreSupprimer
  3. Whaou c'est super tout ça!! Sur la dune, il ne manquait que le mojito (et nous...) et vous vous seriez cru au Copacabana!!
    Nous aussi on a une nouvelle: le Stade Toulousain est champion d'Europe, na!!!!
    Gros bisous et bon voyage!
    MarCel

    RépondreSupprimer
  4. Bisous les amis du désert,
    Elles sont excellente vos photos, même si après un Paris Pékin en scooler, c'est un peu facile je trouve ^^... non,... moi je vous attendais plus sur un Paris Pékin en poney ^^.
    Bon je laisse cette phrase mais je signe pas a la fin ok ?
    Sinon pour plus de photos il y a le groupe Venturi Global Challenges sur facebook … :p
    Gros bisous a vous :p

    Piou-Piou

    RépondreSupprimer
  5. Les kilomètres "sans fil" à bon train. Bravo, surtout avec un véhicule électrique! Ravi de vous savoir en pleine forme. Ton look mon cher Xav' est bien loin de l'icône que tu as laissé ici. Les cailloux, le sable et les lèvres gercées pour vous... une dodo bien fraîche pour nous mais à votre santé.
    Bises et bon courage à vous deux

    Le TOf

    RépondreSupprimer